Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Répertoire des projets en amélioration de la performance

:

Répertoire: l'organisation du travail renouvellée répondant au besoin du service de l'urgence, c'est possible !

Historique des versionsHistorique des versions

Établissement

10 - CRSSS de la Baie-James

Titre du projet

l'organisation du travail renouvellée répondant au besoin du service de l'urgence, c'est possible !

Type de projet

Organisation du travail - MOI/TS

Programme visé

Santé physique

Centre d'activités visé

 

Sous-catégorie du titre d'emploi visé

11 - Infirmière; 15 - Infirmière auxiliaire

Titre d'emploi visé

 

État de situation

Problème : Utilisation de la MOI afin de suppléer aux absences et aux vacances de postes
Dans sa planification stratégique 2010-2015, le CRSSS de la Baie-James a identifié l'enjeu de l’attraction, la rétention et de la contribution optimale de ses ressources humaines comme étant au cœur de sa stratégie de main-d’œuvre. À l’intérieur de cet enjeu, l’axe de la planification de la main-d’œuvre couvre l’objectif d’assurer la disponibilité de la main-d’œuvre adéquate pour la prestation des services de l’établissement qui devrait permettre la réduction de la MOI. Plusieurs actions ont été initiées au sein de l'établissement au cours des dernières années, mais les résultats concrets sur la rétention et l'attraction et la contribution optimale des ressources ne sont pas évidents.
Plusieurs symptômes organisationnels nous démontrent que nous devons poursuivre nos initiatives mais de façon différente, plus soutenue, pour vivre des succès tangibles dans le sens des enjeux actuels. Voici quelques-uns de ces symptômes :
-          La main-d’œuvre indépendante infirmière à lurgence a progressé significativement dans les dernières années, à 0 % en 2008-2009, elle a atteint près de 12 % en 2012-2013 ;
-          Le taux de rétention chez les infirmières est de 34% après 2,5 ans.
 
D'autre part, plusieurs causes peuvent expliquer le phénomène grandissant de la MOI dans le service de lurgence, soit (elles sont déclinées en ordre dimportance, mais le projet vise principalement les trois premières):
 
-          48,3% des postes en soins infirmiers de lurgence (dont tous les postes de nuit) sont dépourvus temporairement de titulaire ou vacants (2 ETC en congé parental, 2 ETC en assurance salaire, 1 ETC en congé sans solde, 2,4 ETC postes vacants (une retraite annoncée pour le 7 avril 2013 sajoute au 48,3%)) ;
-          À la suite de la première phase de la titularisation en 2010, laffichage des postes ayant moins de 0,7 ETC a été suspendu et le nombre de postes de titularisation était insuffisant pour assurer le remplacement;
-          De plus, ces postes sont occupés par notre jeune main-d’œuvre et ne sont pas remplacés ;
-          Jeune main-d’œuvre fortement concernée par labsence parentale, 50 % de la main-d’œuvre régulière et 80 % de la main-d’œuvre remplaçante ont moins de 39 ans;
-          Le service de lurgence requiert des infirmières dexpérience, ce qui ne correspond pas à notre bassin naturel de recrutement (majorité de candidates à lexercice de la profession), la capacité dattraction est limitée;
-          L’embauche de nouvelles infirmières se fait sur des postes de remplacement d’entrée en fonction de 14 quarts /28 jours (0,7 ETC), qui ont l’obligation de poser leur candidature sur des postes équivalents en ETC ou supérieur.
 
Cette réalité apporte son lot d'effets négatifs dans le milieu, soit notamment :
 
-          Impact négatif de ce roulement sur le climat de travail des équipes du fait de la petitesse des équipes (2 à 4 infirmières/quarts de travail, un départ ou une absence peut signifier de 25 à 50 % de leffectif);
-          Stabilité des équipes difficiles à atteindre ;
-          La qualité et la sécurité des services sont affectées, influant directement sur le service aux usagers;
-          Démobilisation chez les salariées reliée au sentiment de recommencer continuellement laccueil et la formation du personnel ;
-          Les gestionnaires observent que le recours à la main-d’œuvre externe sur une base régulière affecte à la hausse les incidents et les accidents (occasionnent des situations potentiellement critiques pour la clientèle);
-     Difficulté doffrir des congés, de la formation et autres conditions gagnantes à la rétention des ressources humaines.

Objectif du projet

1.    Diminuer de 25 % les heures dutilisation de la MOI en soins infirmiers au Service de lurgence du Centre de santé de Chibougamau au le 31 mars 2014.

2.  75 % des postes vacants au Service de lurgence du Centre de santé de Chibougamau sont comblés au 31 mars 2014.

Date de début

03/02/2014

Date de fin

30/04/2014

Personne à contacter

Claude Ouellet

Coordonnées de la personnes à contacter

418-748-3575 poste 5105

Commentaires généraux

 

Lien utile pertinent

 

Établissement

CRSSS de la Baie-James

Région

10

Pièces jointes

Version : 4.0
Créé le 03/02/2014 13:59 par Administrateur DPMOSC
Dernière modification le 29/08/2014 12:48 par Jean-Pierre Savary